Navigation – Plan du site

En préparation : « Les droits de l’homme en discours »

Ce quatrième numéro, dont la parution est prévue pour le printemps 2010, est placé sous la direction d’Emmanuelle Danblon et Emmanuel de Jonge (GRAL, ULB)

Ce numéro s’attache à l’étude micro rhétorique et argumentative de connecteurs, adverbes et autres mots du discours, dans les grands textes officiels et les discours contemporains ayant trait aux droits de l’homme. Il s’agit surtout des chartes, déclarations et constitutions, mais aussi de tout type de document ayant trait aux droits de l’homme, voire à des débats portant sur le sujet.

Une attention particulière sera accordée à la dimension rhétorique et argumentative de la formulation de mots du discours pour dégager la portée générique, idéologique et institutionnelle de ces textes fondateurs de l’époque contemporaine et caractériser ainsi le rôle institutionnel qu’ils remplissent pour la société.

Sont en particulier privilégiées les pistes de réflexions suivantes :

  • Analyse argumentative et discursive de connecteurs argumentatifs et narratifs (comme : désormais, tant que, etc.)

  • Analyse comparée de différentes versions linguistiques des chartes et déclarations (choix des connecteurs et adverbes d’une langue à l’autre, et leurs conséquences dans le discours)

  • Analyse discursive, sémantique et rhétorique de la construction d’espaces conventionnels et fictionnels dans les chartes et déclarations, en ce compris le rôle des actes illocutoires déclaratifs. La question de la polyphonie et du statut des locuteurs/énonciateurs pourra être abordée.

  • Analyse génétique de différentes versions dans les rédactions des préambules et des articles des chartes et déclarations, en ce compris les discussions et argumentations entres les différents rédacteurs de la charte des droits de l’homme de 1948 (documents disponibles à l’ONU et réunis par Emmanuel de Jonge).