Navigation – Plan du site

8 | 2012
Insulte, violence verbale, argumentation

Sous la direction de Laurence Rosier

Des dictionnaires aux grands quotidiens, des blogues aux vestiaires sportifs, des conversations banales aux échanges plus formalisés, l’insulte fait partie intégrante de nos pratiques sociales et de nos rituels conversationnels. Au vu de leur importance dans la dynamique sociale des échanges, on ne peut que se réjouir du nombre et de la qualité des travaux consacrés, depuis une vingtaine d’années, à l’insulte/injure et plus largement à la « violence verbale ». Dans ce sillage, les contributions du présent numéro explorent les fonctions de l’insulte et d’autres formes de violence verbale dans différentes productions discursives en interrogeant leur relation à l’argumentation.